Ubisoft aurait trois Assassin’s Creed en développement

Sous ce titre, se cache une déclaration du PDG d’Ubisoft Yves Guillemot lors de l‘E3 2013 à un journaliste de Kotaku.

Dans cet article, on apprend que la politique de développement d’Ubisoft fonctionne autour de plusieurs équipes qui œuvrent chacune sur un projet AC. Ces dernières travaillent sur des calendriers « glissants » afin de fournir chaque année un nouvel épisode.

Depuis la trilogie d’Ezio, on nous a habitué, en quelques années, à retrouver pour les fêtes l’univers d’Assassin’s Creed. Chaque épisode a apporté son lot de nouveautés. Pourtant, ce furent surtout des prétextes pour passer à la caisse et payer.

Assassin's Creed  Ezio Trilogy sur PlayStation 3

Compilation des trois épisodes de Ezio

Les épisodes se sont enchaînés sans succès critique mais ont été des succès commerciaux (l’espoir fait vendre) et la méta-histoire (du vrai héros Desmond Miles) s’est enlisée. La narration s’est essoufflée et péniblement, on nous a mené jusqu’à Assassin’s Creed 3.

assassin-s-creed-3

Assassin’s Creed 3

Comme tout le monde le sait, Assassin’s Creed 4 Black Flag, est annoncé en grande pompe à renfort de superbes vidéos qu’on peut retrouver ici .

Ubisoft a pu altéré son arc narratif afin de pouvoir exploiter la licence après la fin tragique SPOILER ALERT ON du héros Desmond Miles à la fin SPOILER ALERT OFF d’ Assassin’s Creed 3 (c’est pas un spoiler, t’avais qu’à finir le jeu, ça fait un moment qu’il est sorti).

Avec ce nouvel épisode dans les Caraïbes, les promesses sont là : open world, ambiance pirate, exploration, batailles navales, etc. Les vidéos de gameplay sont alléchantes et pourtant, on ne peut s’empêcher de voir la licence comme une vache à lait.

A titre personnel, la licence d’Assassin’s Creed dispose d’un background incroyable et d’un univers qui pourrait être exploité bien plus profondément. A chaque épisode, l’espoir est là, mais après quelques heures de jeu, l’effet retombe et on finit le jeu pour connaitre la fin de l’histoire. Mais la saveur originelle, l’émerveillement du premier Assassin’s Creed est palpable mais son essence n’est pas saisie, elle s’échappe entre nos doigts comme du sable. Ubisoft nous humidifie les lèvres mais ne nous fait pas boire à la gourde. Et la gourde c’est nous, parce qu’on signe à chaque fois.

 Mais soyons optimiste, et chez Born To Game, on aime les pirates alors Assassin’s Creed 4 Black Flag sera peut être l’épisode que nous attendons tous !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *